Gede Nibo est le second album solo du pianiste David Bontemps. Ses 12 variations sur le célèbre thème du compositeur Ludovic Lamothe du nom d’une divinité du Vodou haïtien, sont une poignante manière de traduire les déboires, la force et les espoirs d'un peuple tandis qu’«Ankh est une pièce tellurique dont le drame se joue dans les profondeurs du piano» (Claude Dauphin). 

"Le pianiste s'exprime généreusement tout au long des 12 pistes de ce long poème sonore où transpire une volonté de rendre hommage au génie de Lamothe tout en gardant une certaine originalité, une sorte de distance qui lui permet de « revisiter » l'œuvre original avec recul et d'y poser son empreinte." Alphonse Piard Jr, KariJazz.

"Album Gede Nibo will quench the thirst of piano enthusiasts everywhere." Canada Music Blog.

"Bontemps [...] se révèle un interprète sérieusement connecté à l’esthétique instrumentale de la musique classique." Frédéric Cardin, IciMusique.

"These declinations of Gede Nibo by David Bontemps represent great technical challenges." Musicomania.

Second opus du quintette de jazz créole Makaya soutenu par une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, et lancé en février 2016 durant le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. 

 

"Très beau disque qui mélange musique du monde et jazz." 

Stanley Péan, ICIMusique.

"Brillante relecture des racines haïtiennes chez Makaya." 

Yves Bernard, Le Devoir.

"Au final, on passe d'un moment calme de grande écoute, un tapotement des mains, puis carrément à une grande envie de danser!" 

Marie-Laure Josselin, RFI.

"Sur le nouvel album Éléments, l’ensemble concocte une potion jazz savoureuse.."

Frédéric Cardin, ICIMusique.

"Elements est l'album de la maturité."

Ralph Boncy, ICIMusique.

Un disque soutenu par une bourse du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, dans lequel David Bontemps interprète ses compositions pour piano solo. Paru à Montréal en avril 2012 sous étiquette Nuits d'Afrique.

Comment ne pas réagir dramatiquement face à cet acte de foi musicale aussi teintées d'émotions à fleur de doigts convoyées par une technique précise et irréprochable digne des plus grands spécialistes des 88 touches d'ivoire et d'ébène? 

Dan Behrman, Magazine Son & Image, 05/2012

 

C’est un voyage assuré du pays du Vodou aux accents de jazz en passant par les grands classiques. […] Difficile de classifier avec précision David Bontemps, mais chose est sûre, la fluidité de son jeu ainsi que l’agilité dont il fait preuve n’ont d’égal que l’intelligence de ses compositions.

Marc Philip, Magazine Audio, 23/11/2012

El pianista haitiano posee una refinada técnica clásica que se aprecie en este disco. En un solo giro advierte de sus excelentes calidades musicales. [...] Un disco que declara exquisitez y talento. 

Gilberto Miranda, La Voz, 30/05/2012

Premier disque éponyme de la formation Makaya, paru à Montréal en 2009. Cet opus auto produit vaudra au quintette d'être finaliste au Grand Prix de Jazz TD au Festival International de Jazz de Montréal en 2010.

"Makaya is quite a CD. I found it to be immensely entertaining, excellently mixed and well executed. I tremendously enjoyed each one of the pieces, without exception."

Serge Bellegarde, Windows on Haiti, 2009.

"The careful choice of an acoustic expression for their first album, the arrangements, the original and unique voicing of Makaya present similar patterns with previous successful Caribbean musical groups such as Fal Frett and Malavoi. There is the impression of reclaiming a certain legacy as we, in the West Indies, were and remain part of an indefectible communality upon which time and space have no effect. However, the resemblance does not go farther because the conceptions and practices appear remarkably nouveau. This album is a smooth rendition of a unique approach on the Kreyòl Jazz spectrum. Music aficionados will rejoice with this addition to their collection." 
Alphonse Piard, Jr. , Karijazz, 2009 

OFFRANDES VODOUESQUES

Pour la première fois, les 24 mélodies du compositeur haïtien Werner A. Jaegerhuber (1900-1953) sont créées dans leur intégralité lors des commémorations du bicetenaire de l'indépendance d'Haïti en 2005 par la mezzo-soprano Chantal Lavigne accompagnée du pianiste David Bontemps. Le fruit de leur collaboration se retrouve sur ce disque auto produit enregistré puis lancé à Montréal en 2007.

Please reload